PROJET PRICNAC

Les porteurs de micro-projets PRICNAC élaborent des plans de pérennisation pour leurs projets

La Réunion des bénéficiaires des micro-projets PRICNAC (Promotion de la Recherche, de l’Innovation et de la Culture Numérique en Afrique Centrale) s'est tenue du 27 au 29 septembre 2023 à Douala, au Cameroun, en présence des autorités administratives et académiques, des membres du Consortium PRICNAC, de l’Organisation des États de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), ainsi que des 17 porteurs de projets bénéficiaires de la subvention.

Lors de la cérémonie d’ouverture du 27 septembre, les 9 micro-projets récemment sélectionnés ont officiellement reçu leurs conventions de subvention signées, marquant ainsi le début effectif de la mise en œuvre de leurs projets.

 

 

Pendant trois jours, les porteurs de micro-projets, accompagnés des équipes du Consortium PRICNAC et des experts, ont travaillé sur les plans de pérennisation et de durabilité, les stratégies de suivi-évaluation, d’impact, et de transfert de connaissances de leurs micro-projets. L’atelier des synergies du 29 septembre avait pour objectif de créer un réseau durable d’innovateurs en Afrique centrale, connecté à d’autres initiatives africaines et interrégionales majeures en matière d’innovation pour le développement. Au cours de cet atelier, des stratégies d’articulation et de mise en synergie avec des initiatives similaires telles que PDTIE et Afrid ont été discutées ; le plan de travail du réseau PRICNAC a été présenté et examiné.

 

 

Le coordonnateur de PRICNAC, Jean Calvin Tjombe, a salué la qualité des travaux qui permettront aux actions des micro-projets d’être durables et pérennes. De son côté, la représentante du Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MINRESI) du Cameroun, Dr Amina Djouldé, a souligné le caractère novateur de PRICNAC en tant que « projet hautement compétitif à caractère fédérateur qui apporte les moyens financiers, logistiques, et l’expertise supplémentaire pour la mise à niveau de la recherche et de l’innovation, favorisant ainsi la mutualisation des centres de recherche en réseau ainsi que l’organisation de partenariats régionaux et internationaux indispensables ».

 

Pour rappel, en prélude à cette réunion des bénéficiaires, les membres du consortium ont visité quelques micro-projets déployant leurs activités dans la ville de Douala. Les partenaires du consortium ont pu constater de visu la réalité de ces micro-projets et leur impact positif sur la professionnalisation de l’enseignement et le renforcement de l’entrepreneuriat.

 

Financé par la Commission de l’Union européenne à travers le Fonds ACP pour l’Innovation, mis en œuvre par le Secrétariat de l’OEACP, PRICNAC est réalisé par un consortium coordonné par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et composé de l’Observatorio de Relaciones Unión Europea – América Latina (OBREAL Global Observatory), de l’Association des Universités Africaines (AUA), du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), ainsi que du Réseau d’Experts en Ingénierie de la Formation pour l’Afrique Centrale et les Grands Lacs (REIFAC).